Comment apprécier la peinture  chinoise 02

Comment apprécier et comprendre la peinture chinoise 02
par Jing Xuan 静轩


Dans les peintures de fleurs et oiseaux (花鸟画 huā niǎo huà), les fleurs, les oiseaux et les insectes sont dessinés à l’aide de traits simplifiés, de l’encre et d’un minimum de couleurs afin de redonner la vie à ces créatures sur le papier. Pour illustrer la flore, on retrouve le plus souvent le bambou, l'orchidée, le prunier et le chrysanthème. Pour exprimer les émotions en images on utilise des lignes et des couleurs, et pour décrire ce que l’on ressent on aura recours à la calligraphie et à la poésie. Que ce soit des dessins de fleurs, d’oiseaux ou d’insectes, le tableau cherchent à reproduire les caractéristiques dominantes, à démontrer leurs personnalités en basant sur des habilités techniques. La réussite ultime d’une peinture est déterminée par la qualité de la calligraphie et de la poésie. Avec l’introduction de la peinture occidentale en Chine, la peinture traditionnelle chinoise s’est transformée petit à petit. La peinture de paysages et celle de fleurs et d’oiseaux sont devenues plus détaillées. Finalement, chacune des grandes régions a développé son propre style, alors que certains artistes gardaient le même style traditionnel que leur maître.La peinture chinoise se caractérise par ses traits légers et ses variations de teintes de noir et de blanc qui visent à représenter l’univers infini. Les images idéalistes, historiques, imaginaires, en deux dimensions, et la simplicité sont les caractéristiques les plus évidentes de la peinture chinoise. Au cours de son histoire plusieurs fois millénaire la Chine a élaboré sa propre façon de penser. L’art chinois regarde toujours l’univers avec des yeux d’enfant. Par conséquent, la peinture chinoise n’utilise pas la perception géométrique qui caractérise la peinture occidentale, mais observe le monde avec une vue plongeante.


Pour apprécier la peinture chinoise et en comprendre le sens, il faut garder un esprit d'enfant et observer l’univers en toute simplicité, tout comme la peinture de Picasso vers fin de sa vie, c’est simple, original et humoristique avec une vision d’enfant. Donc, ce n’est pas vraiment difficile d’apprécier la peinture chinoise. Il faut simplement la regarder avec son cœur d’enfant plutôt que de la façon habituelle d’apprécier la peinture occidentale. Finalement, la peinture chinoise et la peinture moderne occidentale se ressemble beaucoup. La fantaisie, le rêve et l’idéalisme constituent les clés mises à la disposition des amateurs pour décoder le monde des arts.

Auteur : Jing Xuan.
Version française : Mei Xuan et Michel Parent
Tous droits réservés © LECHINOIS INTERNATIONAL INC.