Histoire de l'écriture chinoise

Histoire de l'écriture chinoise en bref:
par Jing Xuan 静轩


Différente de l’écriture latine, l’écriture chinoise provient d’anciens idéogrammes de forme carrée qui utilisaient des symboles pour décrire le vécu des Chinois et enregistrer leur histoire. L’écriture est un médium essentiel dans les échanges entre les pays et les nations. L’écriture chinoise a évolué au cours des siècles et cette évolution a donné naissance à de nombreux styles d’écriture. Ce qui fait que l’écriture chinoise actuelle trouve son origine dans la transformation de ces très anciens styles.

1.0 Le style sigillaire (篆書 zhuànshū).

Il inclue le style archaïque (甲骨文 jiǎgǔwén), le grand sceau (大篆 dàzhuàn) et le petit sceau (小篆 xiǎozhuàn).

1.1 Le style archaïque (甲骨文 jiǎgǔwén).

C’est le style d’écriture le plus ancien de Chine. Il a été utilisé entre le XVIIe siècle et le XIe siècle avant Jésus-Christ sous la Dynastie des Shang. Il s’agissait d’idéogrammes gravés sur des carapaces de tortues et sur des os d’animaux. Il a servi à décrire l’histoire et les événements de cette époque. En 1899, la découverte de ruines de l’ancienne capitale de la Dynastie Shang à Anyang de la province de Henan a fait connaître cette écriture. Actuellement, des collections de ces pièces sont exposées dans plusieurs grands musées de France et d’Angleterre.

1.2 Le grand sceau (大篆 dàzhuàn).

C’est un style de l’écriture issu de la Dynastie Zhou de l’Ouest entre XIe siècle et l’an 771 avant Jésus-Christ. Cette écriture se retrouve principalement gravées sur des bronzes liturgiques, ce qui lui a don aussi valu le nom de style de Bronze (金文, jīnwén). Les caractères gravés sur des tambours de pierre ont aussi été considérés comme faisant partie du style grand sceau. Toutes les écritures gravées sur le bronze qu’on a trouvé sont de style grand sceau. On retrouve des collections de ces objets dans beaucoup de grands musées à travers le monde.



1.3 Le petit sceau (小篆 xiǎozhuàn).

Ce style apparaît sous la Dynastie des Qin entre l’an 475 et l’an 221 avant Jésus-Christ. En 221, l’empereur Qin Shi Huang a érigé un empire de la centralisateur et il a réuni les six écritures du pays en une seule, le style petit sceau. Cette est devenue l’écriture normalisée dans toute la Chine de cette époque. Les œuvres représentatives de cette écriture sont la « Stèle Langyetai » (琊台刻石) et la « Stèle Yishan » (峄山碑) qui ont été gravées sur des pierres au Mont Tai dans la province de Shandong. Le style petit sceau a poursuivi son évolution sous les dynasties Han et Tang. Puis sous la Dynastie Qing, où ce style d’écriture avait la faveur des calligraphes de cette époque.

Auteur : Jing Xuan.
Version française : Mei Xuan et Michel Parent
Tous droits réservés © LECHINOIS INTERNATIONAL INC.