Lien vers lechinois.com


Boutique du chinois

Nouvel An chinois 2017
ACCUEIL
Version HTML5
Rechercher ce site
MAHJONG gratuit

Jeux chinois

Oracle du Mahjong

Symbolisme des 144 tuiles


Gong Hee Fot Choy
Tirage de cartes

Souhaits d'abondance

Astrologie
12 Signes chinois

Oracle du Mahjong

Confucius citations

Biscuit chinois

Nouvel An

I Ching
Yi Jing

Yi King

Kaucim
Tiges de bambou

Guan Yin Oracle

Fengshui

Prénoms
1500 et plus

Mots, expressions

Lexique

Tatouages
Alphabet
Caractères

Lexiques

Boîtes à outils
Méthodes

Dictionnaires

Grammaires

Logiciels

Cours en ligne
HSK tests

Vocabulaire

Exercices

Profs de chinois

Trucs astuces

FAQ
Le Cantonnais

Liens

Arts
contemporains

Galerie leChinois

Photos
Radio TV

Chroniques

Films DVD

Littérature

Affaires

Contact
Annonceurs

Sites amis

Confidentialité
Jeunesse Global
Jeunesse Global
Santé
Beauté
Liberté financière


Galerie leChinois

leChinois.com/arts
Michel Parent, Courtier en art
 

 

 

 

 

Apprendre le cantonais
sur lechinois.com

Collaboration spéciale de
Véronique Chiang, traductrice
veronique.chiang@free.fr


Description

Maintenant nous en arrivons à la description du cantonais : en quoi est-il donc différent du mandarin ?


Avant toute chose, il faut expliquer un concept de base essentiel à la compréhension de l’environnement linguistique chinois.

En effet, les chinois séparent complètement l’écrit de l’oral. D’ailleurs, il existe en langue chinoise des vocables différents pour exprimer la langue écrite de la langue orale. Ensuite, il faut savoir que les chinois ont historiquement choisi de n’écrire qu’une seule langue commune et ceci s’est perpétué jusqu’à nos jours. Il en résulte un fait linguistique assez particulier – à savoir qu’il ne se pratique qu’une langue écrite – le chinois standard alors qu’il existe une quantité non négligeable de langues orales. Je vais introduire quelques caractères chinois pour illustrer cet état de fait : 中文 – avec le second caractère 文 faisant référence à la langue chinoise commune – est la langue qui s’écrit. Les caractères話 et 語 font tous deux référence à l’oral (le premier signifie littéralement ‘paroles’ et le second ‘mots exprimés à l’oral’). Le second terme semblerait impliquer une dimension linguistique plus vaste que le premier – éventuellement se rapprocherait plus du terme français langue alors que le premier aurait plus une connotation restrictive rappelant le terme dialecte. Par exemple, 普通話 (Putonghua, mandarin), 粵語 (la langue de Yue = cantonais) et 廣東話 (le parler de canton = cantonais aussi).

Il en résulte un phénomène assez particulier à savoir que les cantophones parlent une langue mais en écrivent une autre. C'est-à-dire qu’ils parlent une langue spécifique avec sa structure et ses usages – le cantonais – mais écrivent une autre langue – chinois standard (très proche du chinois officiel mandarin). Ainsi Hong-Kong, bien que n’ayant pas reçu l’influence de la politique linguistique visant à imposer le mandarin comme langue orale commune chinoise, reste dans la tradition et rédige en chinois standard (prononcé à la cantonaise) : la presse, tous les écrits officiels ou culturels, la littérature, etc sont rédigés en chinois standard (différent du cantonais). En résumé et pour bien comprendre, les chinois écrivent du中文 (chinois écrit) et parlent des langues différentes (à HK – cantonais, en Chine Populaire – mandarin et langue locale, à Taiwan – mandarin et taiwanais et/ou langue de l’origine de leur famille). En ce qui nous concerne, il s’agit du cantonais.

Cette précision n’a pas pour but d’effrayer les débutants mais au contraire des les armer pour l’aventure et le challenge qu’ils se préparent à entamer !

Le chinois dans son concept global est une langue qui, par son unité, a su maintenir une consistance linguistique sur une très longue période. Ceci étant, certaines évolutions se sont opérées. Ainsi les grands groupes linguistiques chinois se sont déterminés à partir du chinois ancien intermédiaire. Le cantonais et tous les dialectes de son groupe descendent donc de cette langue ancienne au même titre que le chinois officiel contemporain (mandarin). La différence essentielle réside dans le fait que le cantonais a une histoire longue d’au moins 2000 ans (on y retrouve l’emploi de certains caractères et le style concentré utilisés dans l’écriture ancienne) alors que le mandarin est quant à lui le résultat de plusieurs évolutions successives d’un groupe linguistique du Nord (plus particulièrement le parler de Pékin). Ainsi le mandarin s’avère être l’une des langues orales (variante de Pékin) qui a été adoptée à l’oral et à l’écrit en 1956 par le gouvernement chinois. Le mandarin dans sa version actuelle aurait une histoire ne dépassant pas 700 à 800 ans.

Dans une deuxième partie, nous commencerons à regarder un peu plus en détail les particularités linguistiques du cantonais et pour cela écrirons le cantonais tel qu’il est parlé. Ceci afin d’expliciter clairement la langue cantonaise.

Sur Amazon.com aux États-Unis, pour consulter une liste de volumes en anglais sur le cantonais cliquez sur: Buy a Book  


Sur Amazon.fr en France tapez "cantonese" comme mots-clés:

Recherche :
Mots clés :
En partenariat avec amazon.fr


Première édition le 11 septembre 2003
Modifiée le 17 janvier 2018