Lien vers lechinois.com


Boutique du chinois

Nouvel An chinois 2017
ACCUEIL
Version HTML5
Rechercher ce site
MAHJONG gratuit

Jeux chinois

Oracle du Mahjong

Symbolisme des 144 tuiles


Gong Hee Fot Choy
Tirage de cartes

Souhaits d'abondance

Astrologie
12 Signes chinois

Oracle du Mahjong

Confucius citations

Biscuit chinois

Nouvel An

I Ching
Yi Jing

Yi King

Kaucim
Tiges de bambou

Guan Yin Oracle

Fengshui

Prénoms
1500 et plus

Mots, expressions

Lexique

Tatouages
Alphabet
Caractères

Lexiques

Boîtes à outils
Méthodes

Dictionnaires

Grammaires

Logiciels

Cours en ligne
HSK tests

Vocabulaire

Exercices

Profs de chinois

Trucs astuces

FAQ
Le Cantonnais

Liens

Arts
contemporains

Galerie leChinois

Photos
Radio TV

Chroniques

Films DVD

Littérature

Affaires

Contact
Annonceurs

Sites amis

Confidentialité
Jeunesse Global
Jeunesse Global
Santé
Beauté
Liberté financière


Galerie leChinois

leChinois.com/arts
Michel Parent, Courtier en art
 

 

Apprendre le cantonais
sur lechinois.com


Trucs et astuces pour apprendre le cantonais


Texte 1. Stéphane BÉDARD, Canada


clef01.gif (295 bytes)

En ce qui concerne l'écriture de caractères sur un ordinateur, le crayon de type Penpower m'a semblé la meilleure solution.


Stéphane Bédard est le premier à relever le défi proposé dans cette page!

J'étudie le Cantonais depuis plus de 18 mois. Beaucoup de gens (surtout des Chinois) me demandent pourquoi j'ai choisi ce dialecte et non la langue officielle du pays qui est le Mandarin. Dans la majorité des cas, j'explique que la première raison qui m'a poussé vers cet apprentissage se loge dans la découverte, il y a huit ans, des films de Hong Kong. La seconde est sans contredis la beauté de l'écriture chinoise traditionnelle. Fait à noter : La Chine continentale utilise les caractères simplifiés, alors que d'autres régions, comme Hong Kong et Taiwan, préfèrent les caractères traditionnels.

J'ai eu à surmonter plusieurs difficultés au début. La plus évidente est la présence de neuf tons distincts, contrairement aux quatre du Mandarin. La sensation de langue " chantée " se révèle alors d'autant plus évidente. Certaines consonances nasales sont aussi plus ardues qu'en mandarin. Par exemple, le mot " je " qui se prononce ngoh m'a pris à lui seul 3 semaines à prononcer correctement! À travers mes recherches, j'ai également remarqué que l'ensemble de la documentation sur Internet ainsi qu'à l'intérieur des manuels éducatifs est presque exclusivement en anglais ; même le cours auquel j'assiste est donné en anglais. Pour ma part, je parle bien cette langue, mais je vous avoue apprécier mon dictionnaire français-anglais par moment...

Pour l'apprentissage de l'oral, nous utilisons en classe de petits textes imprimés provenant de différents manuels. Celui que nous employons présentement se nomme Colloquial Cantonese (ISBN: 0415082021). Bien présenté, il n'est toutefois conçu que pour l'oral seulement. Chaque leçon introduit un sujet différent, comme par exemple l'achat de fruits au marché. Les leçons comptent quelques dialogues, des règles de grammaire et des exercices pour la compréhension. Le système de romanisation utilisé dans ce livre est le " Yale " plutôt que le jyutping que mon professeur préfère.

D'autre part, si vous êtes à la recherche d'un ou d'une partenaire pour pratiquer, ce site m'apparaît probablement le meilleur : www.mylanguageexchange.com. Vous y trouverez des gens provenant de 120 pays, pratiquant 95 langues et dialectes différents. Vous avez le choix de quelques types d'abonnements, dont le plus dispendieux est 12$ US pour un an. C'est selon moi bien peu pour trouver un partenaire.

En ce qui concerne l'écriture de caractères sur un ordinateur, le crayon de type Penpower m'a semblé la meilleure solution. Il s'agit d'une petite planche qui se branche dans une prise USB de votre système et qui fonctionne avec un crayon sans fil. Ce produit comprend également une série de logiciels qui acceptent la reconnaissance des caractères autant traditionnels que simplifiés. Un de ces logiciels permet même la sélection d'un texte (dans Microsoft Word, par exemple) écrit en Chinois et de l'entendre en lecture cantonaise ou mandarine. Il y a aussi la possibilité avec l'aide d'un micro de dicter les mots qui feront apparaître les caractères à l'écran sans l'utilisation du clavier. Ce produit coûte environ 200$ US. Pour plus d'information :
www.chinesesoftware.com/d_penpower_canvwriter.html (cantonais)
www.chinesesoftware.com/d_penpower_voicewriter.html (mandarin)

J'ai initialement testé un autre logiciel, qui s'appelle le Système Q9. Pas besoin d'équipement externe supplémentaire ou de méthode compliquée pour faire l'entrée de caractères, seulement quelques clics de souris et le tour est joué. Il fonctionne avec un petit tableau comprenant neuf cases, un peu comme votre clavier numérique (les chiffres à droite sur le clavier). Vous cliquez ensuite sur les cases pour trouver votre caractère. Plusieurs méthodes dont le pinyin Mandarin et l'ordre des traits peuvent être utilisés. Pour plus d'informations : www.q9tech.com/eng/product/q9/q9chi/q9chi.php3 .

Néanmoins, l'outil de base par excellence pour l'apprentissage demeure le dictionnaire. Le Dictionnaire Kuaisu (Chinois - Anglais - Français, ISBN 2-7637-7396-6, prix de détail 49$Can) est celui que je consulte le plus. Contrairement à la plupart des dictionnaires chinois qui permettent la recherche par radical ou par nombre de traits, celui-ci utilise un méthode visuelle de succession des traits avec un ordre qui s'apparente aux dictionnaires français conventionnels. 11,311 caractères autant traditionnels que simplifiés y sont répertoriés, avec des définitions en Anglais et en Français. Je remercie donc M. Parent de le mentionner sur son site.

L'Internet regorge d'informations, mais voici les sites qui facilitent le plus mon apprentissage, c'est-à-dire les incontournables zhongwen.com et www.cantonese.sheik.co.uk. Ce dernier est le plus complet pour le Cantonais. À voir sous la rubrique "online quiz", un intéressant petit jeux qui vous donne la chance de tester vos connaissances...

Finalement, les meilleurs conseils que je puis suggérer demeurent beaucoup de patience et la pratique autant orale qu'écrite. La lecture de journaux chinois vous aidera à repérer petit à petit des mots appris ou à traduire des publicités plus simples, par exemple. Pour améliorer votre familiarité orale avec ces sons étrangers, tous les médias sont bons, que ce soit la musique, la radio, la télévision ou les films. Vous ressentirez une grande joie en revoyant un film à différentes intervalles où vous constaterez que vous comprenez à présent des phrases complètes qui n'étaient que des sons quelques mois plus tôt…

Stéphane Bédard
bedskich@yahoo.ca
2003-08-24


Nos sincères remerciements à Stéphane BÉDARD pour cette collaboration. À votre tour maintenant d'ajouter votre petit texte. Ne nous privez pas de votre expérience. Même quelques mots feront l'affaire. Je m'arrangerai pour en faire le traitement et les intégrer à cette page. Partagez un truc ou une astuce qui marche pour vous. Au plaisir de vous lire!



suitebleue.gif (67 octets) Retour à l'index des trucs et astuces


Pour consulter une liste de volumes en anglais sur le cantonais: Buy a Book  



Première édition le 9 septembre 2003
Modifiée le 17 janvier 2018