Biscuit chinois de l'amour!

Ouvrez votre biscuit chinois de l'amour!

 




(English) (Español) (Português) (Deutsch)



Un biscuit chinois (en anglais, un fortune cookie) est une confiserie, servie dans les restaurants chinois aux États-Unis, au Canada, en France, etc. dans laquelle est inséré un petit morceau de papier où l’on peut lire une prédiction ou une maxime, parfois humoristique. Inventée aux États-Unis aux alentours de la Première Guerre mondiale, l’idée des biscuits chinois a par la suite été transposée sur Internet, où l’on peut consulter sur de nombreux sites un aphorisme ou une prédiction du jour.




L’invention des biscuits chinois fut une aubaine pour les restaurants chinois où, contrairement aux mœurs américaines, on ne servait pas traditionnellement de desserts. Servis avec le thé ou accompagnant l’addition, les biscuits chinois sont préparés selon une recette toute simple avec de la farine, des œufs, du sucre et de l’eau. Les premiers biscuits chinois étaient confectionnés à la main à l’aide de baguettes. Tandis que ce procédé de fabrication se perpétue dans les arrière-boutiques du Chinatown de San Francisco, les biscuits chinois sont désormais fabriqués mécaniquement par une centaine de firmes spécialisées. L’un des plus gros fabricants, la Wonton Food Company de Brooklyn, en produit quatre millions par jour. L’exportation et la fabrication se répandent de plus en plus dans d’autres pays. En 1992, la Wonton Food Company introduisit les biscuits chinois en Chine sous le label « Authentiques fortune cookies américains ». Un biscuit chinois dévoile son secret. Une des conséquences de la popularité des biscuits chinois sous l’enseigne de la restauration fut leur émigration sur les systèmes Unix et sur Internet sous forme de prédictions ou d’aphorismes du jour. Dans leur version électronique, les biscuits chinois peuvent orner un almanach ou une éphéméride ou être attachés à un courrier électronique. Sur les très nombreux sites qui leur sont consacrés, ils peuvent aussi faire l’objet de collections ou être générés par un programme aléatoire. En cours de route, les biscuits chinois ont figuré également au cinéma, avec notamment le film The Fortune Cookie de Billy Wilder en 1966, intitulé La Grande Combine en français. Dans le domaine littéraire, on trouve entre autres une nouvelle satirique de Cyril M. Kornbluth, Manuscrit trouvé dans un sablé chinois, parue en 1957, dans laquelle le personnage principal découvre dans les biscuits chinois la réponse à toutes les questions que se pose l’humanité.
(Source: Wikipedia, the free encyclopedia)

pub bottom slider 728