Poèmes québécois traduits en chinois

La poésie québécoise - Une anthologie présentée et traduite par Cheng Yirong 程依荣.
103 poèmes québécois traduits en chinois.

Poème: 17


Le poème en chinois:

17.gif
La version originale:

Félix Leclerc
1914-1988
费利克斯.勒克菜尔
fèi lì kè . lēi kè cài ěr


Biographie:

莫听闲言说是非 晨昏只好念阿弥
若将狂话为真实 书饼如何止得饥

Titre en français:

Ce lot provient d'un proverbe chinois dans lequel un homme satisfait sa faim en dessinant un gâteau. C'est quelque chose de vain et sans espoir. C'est un gaspillage que de faire des prières alors que votre cœur est plein de mécontentement et de distractions. Vous dessinez un gâteau pour satisfaire votre faim, mais vous restez affamé. Pour la sécurité de votre foyer, vous ne pouvez rien faire d’autre que de prier pour la miséricorde des dieux. Tout ira bien pour votre sécurité personnelle et les affaires. Les plans de mariage vont être contrariés, mais la grossesse sera sécure. Plus tôt vous allez commencer à travailler à l'agriculture et l'élevage des vers à soie, mieux ce sera pour vous. L’élevage des animaux domestiques ne sera pas rentable. Le visiteur arrivera tard. Vous retrouverez l’homme absent, mais les objets perdus ne peuvent pas être récupérés. Les poursuites judiciaires seront réglées à l'amiable. L’aide des dieux est le seul espoir pour la maladie. Tout est bon pour les tombes ancestrales.

Le poème en français:

中 zhōng (milieu) Moyen

Pied de page