Poèmes québécois traduits en chinois

La poésie québécoise - Une anthologie présentée et traduite par Cheng Yirong 程依荣.
103 poèmes québécois traduits en chinois.

Poème: 2


Le poème en chinois:

冬夜

啊!大雪纷纷飞!
我的窗玻璃成了冰霜的花园。
啊!大雪纷纷飞!
什么是生活的痊孪?
比起我的痛苦,我的痛苦!

所有池塘都结冰了,
我的心灵漆黑一团:
我生活在哪里?我到哪里去?
它的一切希望都冻结了;
我是新挪威,
金黄的天空舍它而去。

哭泣吧,二月的鸟,
面对万物凄凉的颤栗,
哭泣吧,二月的鸟,
哭泣吧,我的眼泪,
我的玫瑰,
在刺柏的枝头。

啊!大雪纷纷飞!
我的窗玻璃是是冰霜的花园。
啊!大雪纷纷飞!
什么是生活的痊孪?
比起我的忧愁,我的忧愁! ......

La version originale:

Émile Nelligan
1879-1941
埃米尔·奈里冈
āi mǐ ěr· nài lì gāng


Biographie:

Émile Nelligan, né le 24 décembre 1879 à Montréal et mort le 18 novembre 1941 dans la même ville, est un poète québécois influencé par le mouvement symboliste ainsi que par les grands romantiques. Souffrant de schizophrénie, Nelligan est interné dans un asile psychiatrique peu avant l'âge de vingt ans et y reste jusqu'à sa mort. Son œuvre est donc à proprement parler une œuvre de jeunesse. Ses poèmes, d'abord parus dans des journaux et des ouvrages collectifs, sont publiés pour la première fois en recueil par son ami Louis Dantin sous le titre Émile Nelligan et son œuvre (1904). Source Wikipedia.


Titre en français:

Soir d’hiver


Le poème en français:

Ah ! comme la neige a neigé !
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah ! comme la neige a neigé !
Qu’est-ce que le spasme de vivre
À la douleur que j’ai, que j’ai !

Tous les étangs gisent gelés,
Mon âme est noire : Où vis-je ? Où vais-je ?
Tous ses espoirs gisent gelés :
Je suis la nouvelle Norvège
D’où les blonds ciels s’en sont allés.

Pleurez, oiseaux de février,
Au sinistre frisson des choses,
Pleurez, oiseaux de février,
Pleurez mes pleurs, pleurez mes roses,
Aux branches du genévrier.

Ah ! comme la neige a neigé !
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah ! comme la neige a neigé !
Qu’est-ce que le spasme de vivre
À tout l’ennui que j’ai, que j’ai !…


Pied de page